banner-nouvelle-vie-info
nouvelle-vie

Je veux rajeunir dès maintenant !

Mais les produits anti-âge sont peu efficaces ou très chers !

Alors Biotrends a créé une capsule abordable qui protège, répare et rajeunit à la fois.
Grâce aux
4 plus puissants agents anti-âge disponibles :

  • 38 L'Epitalon qui rallonge les télomères = 1mg /capsule
  • 38 La Carnosine qui rallonge la vie cellulaire = 150mg /capsule
  • 38 Le Resvératrol super puissant antioxydant = 125mg /capsule
  • 38 Le Lycopène qui bloque les radicaux libres = 24mg /capsule

Lycopène

Le lycopène – Un puissant antioxydant et un composé anti-âge

Le lycopène est un caroténoïde (pigment produit par des végétaux) et est la raison pour laquelle certains fruits et légumes sont rouges. Il s’agit d’une substance très bénéfique, même si, contrairement à d’autres caroténoïdes, il ne se convertie pas en vitamine A une fois consommé. Cela signifie que le lycopène est une molécule qui agit directement et qui est utilisée par le corps telle quelle (Higdon 2004). Parmi ses nombreux bienfaits : les propriétés antioxydantes et anti-âge du lycopène sont remarquables. Il est très efficace sur les tissus, étant riches en gras ou en lipides. La peau est riche en lipides et c’est pourquoi le lycopène joue un rôle aussi significatif dans sa protection.

Depositphotos_27111907_s-2015

Le vieillissement cutané par les rayons UV et les Dérivés Réactifs de l’Oxygène

Tous les organes du corps vieillissent avec le temps, toutefois, les signes du vieillissement sont (par définition) plus proéminents sur la peau, le plus grand organe. La peau est en contact direct avec l’environnement et est plus exposée aux stresses (de l’environnement externe en particulier). Les études démontrent que le vieillissement dû à l’exposition au soleil (photo-vieillissement) et le processus de vieillissement lié au temps sont étroitement liés. Cela signifie que l’exposition aux rayons UV accélère le processus d’apparition des rides et de la pigmentation associés au vieillissement (Fisher 2002).

Les Dérivés Réactifs de l’Oxygène (DRO), ou radicaux d’oxygène, précipitent le processus de vieillissement de la peau. Votre peau est constamment exposée aux dommages oxydatifs, ce qui entraine l’apparition des rides et de la pigmentation. L’utilisation d’antioxydants entrave le processus de vieillissement et protège la peau contre le stress oxydatif (Masaki 2010).

 

Le lycopène et le combat contre le vieillissement

Le lycopène agit de trois façons pour ralentir et inverser le processus de vieillissement :

  1. Il agit comme antioxydant
  2. Il agit comme écran solaire cellulaire
  3. Il joue un rôle protecteur pour l’ADN

 

Le lycopène comme antioxydant

Les antioxydants sont des composés qui neutralisent les radicaux libres – ils sont également appelés «éliminateurs de radicaux libres» – et qui protègent contre les dommages cellulaires dus aux dérivés libres d’oxygène et de nitrogène, entre autres. Le lycopène est probablement le meilleur antioxydant et il est encore plus puissant que le béta-carotène. Il s’agit d’un très bon éliminateur de radicaux d’oxygène (Valko 2007).

Le lycopène est également considéré par certains comme étant LA meilleure substance anti-âge disponible sous forme de suppléments. La raison pour cela est qu’après avoir réagi avec les radicaux d’oxygène, il est régénéré. N’étant  pas détruit après la réaction, il est de nouveau disponible pour détoxifier le corps des dérivés dangereux.

Il est intéressant de noter que le lycopène, en tant que puissant antioxydant, non seulement ralentit le processus de vieillissement du corps globalement, mais aussi l’apparence des rides et de la pigmentation due à l’exposition au soleil.

On pense que les rayons du soleil endommagent le collagène de la peau. La fermeté de la peau est due aux liens de fibres de collagène. Les réparations de ce collagène sont imparfaites et la peau perd sa structure originale. Cela entraine la formation  de «marques solaires» et ultimement, de dommages cutanés et de rides. Les scientifiques suggèrent qu’en ayant un traitement d’antioxydants à l’avance, nous pouvons protéger le corps de ces dégâts.

Notre peau fournit également des enzymes et des antioxydants protecteurs, mais le mécanisme protecteur de la peau est amélioré par la prise d’une meilleure alimentation et d’antioxydants (Pandel 2013). Donc, bien que l’application de lycopène soit effective, la consommation de lycopène aura un effet protecteur bien plus considérable.

29754669_s

Le lycopène comme écran solaire

Le lycopène aide effectivement à protéger notre peau de l’exposition aux rayons UV. Son FPS (Facteur de Protection Solaire) est de 3, un niveau qui donne une protection contre la lumière solaire indirecte ou la lumière qui passe à travers une fenêtre. Un bienfait additionnel du lycopène est sa capacité à ajuster et normaliser les communications intercellulaires à jonction lacunaire et ainsi, améliorer encore plus la texture de la peau (Venket 2000). Puisque le lycopène est détruit par l’exposition aux UV, il est crucial qu’il soit remplacé; et la prise d’un supplément éprouvé et fiable est le meilleur moyen de s’en assurer!

 

Son rôle dans la protection de l’ADN

L’endommagement de l’ADN est, dans l’ensemble, un processus de vieillissement clé. En ajoutant du lycopène à votre alimentation, il jouera un rôle majeur dans la stabilisation de la structure de l’ADN de votre peau et maintiendra le mécanisme de réparation de l’ADN.

 

Autres bienfaits du lycopène

Le lycopène protège contre les crises cardiaques (Rao 2003), réduit le taux de LDL «mauvais cholestérol» et protège contre le dommage oxydatif causé par le LDL, il stimule le système immunitaire et améliore la communication entre les cellules en améliorant les communications intracellulaires à jonction lacunaire.

Il s’agit du caroténoïde le plus abondant dans la prostate, les testicules et les glandes surrénales (Rao 2002). Cela indique qu’il joue un rôle significatif dans le système reproducteur. Il a été découvert que le lycopène réduit les risques de cancer et de VIH. Il est maintenant utilisé pour traiter la maladie d’Alzheimer et, par conséquent, joue un rôle dans le maintien de la santé du système nerveux. Il aide également à maintenir un équilibre hormonal et le métabolisme global du corps.

16414323_s

Pourquoi en prendre ?

Le lycopène est le caroténoïde principal dans le corps humain. Le lycopène se trouve dans les tissus et le plasma en de fortes concentrations, mais le niveau de lycopène se dégrade avec l’âge. La prise régulière de lycopène va aider le corps à demeurer jeune et en santé (Lycocard 2006). Parmi les multiples bienfaits qu’il fournit, son rôle anti-âge est digne de mention. Il agit comme antioxydant, comme protecteur contre l’endommagement de l’ADN et comme un léger écran solaire. Le lycopène ralentit ainsi qu’inverse les signes du vieillissement. En intégrant ce composé pigmenté rouge à votre alimentation quotidienne, vous pourrez paraitre et vous sentir beaucoup plus jeune !

L’apport quotidien recommandé est d’au moins 35 mg.

 

Références:

    1. Higdon J. (2009) α-Carotene, β-Carotene, β-Cryptoxanthin, Lycopene, Lutein, and Zeaxanthin Linus Pauling Institute
    2. Fisher GJ, Kang S, Varani J, Bata-Csorgo Z, Wan Y, Datta S, Voorhees JJ. (2002) Mechanisms of photoaging and chronological skin aging Archives of Dermatology, vol. 138, no. 11, pp. 1462-1470.
    3. Masaki H, (2010) Role of antioxidants in the skin: Anti-aging effects Journal of Dermatological Science, vol. 58, no. 2, pp. 85-90
    4. Valko M, Leibfritz D, Moncol J, Cronin MTD, Mazur M,  Telser J. (2007) Free radicals and antioxidants in normal physiological functions and human disease The International Journal of Biochemistry & Cell Biology, vol. 39, no. 1, pp. 44-84
    5. PDF GRATUIT : Pandel R, Poljšak B, Godic A, Dahmane R. (2013) Skin Photoaging and the Role of Antioxidants in Its Prevention University of Ljubljana. ISRN Dermatology, vol. 2013, no. 11.
    6. PDF GRATUIT : Venket Rao A, Agarwal S. (2000) Role of Antioxidant Lycopene in Cancer and Heart Disease University of Toronto. Journal of the American College of Nutrition, Vol. 19, No. 5, 563–569
    7. PDF GRATUIT : Rao LG, Guns E, Venket Rao A. (2003) Lycopene: Its role in human health and disease University of Toronto AGROFood, July/August, p25
    8. Rao VA. (2002) Lycopene, tomatoes, and the prevention of coronary heart disease US National Library of Medicine Nov;227(10):908-13
    9. Lycocard (2006) Lycopene and Human Health European Commission. Sixth Framework Programme